Produit ajouté aux Favoris

Le Royaume-Uni connaît actuellement une inquiétante pénurie de chauffeurs routiers. D’un côté, le Covid-19 a poussé la plupart des conducteurs étrangers à rentrer dans leur pays. Et d’un autre, le Brexit a compliqué la venue des chauffeurs non-britanniques outre-Manche. Du coup, le pays fait face à un manque important d’approvisionnement, une situation qui pèse sur son économie.

Les conséquences de la pénurie de chauffeurs de poids lourds

Les conséquences de la pénurie de chauffeurs de poids lourds sont impossibles à cacher au Royaume-Uni. De nombreux magasins ferment ou réduisent leurs offres, car ils manquent de produits. C’est le cas justement de McDonald’s qui a retiré de sa carte les milkshakes, car il est à court de lait et aussi des fast-foods de la chaîne Nando’s qui a fermé leurs portes parce qu’ils n’ont plus de poulet en stock.
Le même scénario est constaté chez Greggs, Subway, KFC, les supermarchés Tesco et l’ensemble des commerces d’Angleterre, d’Ecosse et du Pays de Galles. Et le plus pire c’est que les entreprises britanniques craignent que leurs rayons soient vides pour Noël.

Les origines de la pénurie de camionneurs

Outre la crise sanitaire et le Brexit, d’autres facteurs peuvent aussi être à l’origine de cette pénurie de chauffeurs routiers au Royaume-Uni. Il y a lieu de rappeler que les jeunes d’aujourd’hui considèrent que le poste de camionneur est un métier vieillissant et peu attractif.
Non seulement il demande de travailler loin de la famille pendant plusieurs jours, mais il exige aussi de travailler en horaires décalés, voire de nuit ou pendant les jours fériés. La conduite d’un poids lourd nécessite également une attention permanente qui constitue l’un des facteurs de fatigue du travail. Et parfois, les cabines ne sont pas confortables.

Les enjeux de la pénurie de conducteurs de camions

D’après les derniers rapports, le Royaume-Uni a besoin de 90 000 nouveaux conducteurs de camions pour combler le manque. Un chiffre qui inquiète toute la chaîne de production, à quelques mois de Noël. Et aussi un chiffre qui incite les entreprises britanniques à faire des recrutements et à proposer des salaires plus attractifs.
Depuis mars 2020, ces dernières ont effectivement décidé de fixer le salaire annuel des chauffeurs routiers à 37 000 livres, soit de 43 000 euros. Malheureusement, les candidats ne sont pas nombreux. Les anciens camionneurs ne veulent plus reprendre la route et les nouveaux camionneurs qui ont choisi de se reconvertir doivent attendre plusieurs mois avant d’être opérationnels.
Le ministère des transports britannique a également annoncé que, entre 2010 et 2020, le nombre de permis poids lourds en Grande-Bretagne est passé de 91 000 à 69 000.

Catégories